Comment ouvrir un compte à terme ?

ouvrir un compte à terme

Publié le : 11 mars 20194 mins de lecture

Ouvrir un compte à terme constitue une solution efficace pour ceux qui veulent faire fructifier leur argent sur une période déterminée. Avoir ce type de compte consiste à faire des dépôts régulièrement, sans effectuer aucun retrait jusqu’à l’échéance convenue dans le contrat. Si vous désirez en ouvrir un à votre nom, découvrez dans cet article comment vous devrez procéder.

Prenez rendez-vous avec un spécialiste des comptes bancaires

Avant la procédure effective d’ouverture d’un compte à terme, il est indispensable que vous contactiez un conseiller financier. En tant que spécialiste, il saura vous expliquer toutes les modalités existantes, et vous recommandera ensuite le meilleur compte à terme qu’il pense correspondre à votre situation. Il vous exposera en même temps les formalités à remplir pour pouvoir jouir de ce produit financier.

Vous devrez à ce moment choisir entre un compte classique (à taux d’intérêt fixe) et un compte à taux progressif. Une fois votre choix déterminé, il vous remettra un document d’informations et vous fera signer un contrat où sont mentionnés le montant du dépôt minimal et maximal, la durée d’immobilisation de votre argent, le taux d’intérêt applicable et la périodicité des paiements, les conditions de renouvellement du contrat à l’échéance, ainsi que les éventuelles sanctions appropriées en cas de récupération de l’épargne avant échéance. On vous recommande de bien prendre le temps pour lire les différentes clauses du contrat pour éviter d’éventuels problèmes ultérieurs. Si des informations vous semblent floues, demandez à votre conseiller plus d’explications. Apposez votre signature sur le contrat seulement si tout est clair.

Constituez votre dossier

Pour l’ouverture de votre compte, vous devrez fournir des documents dont la liste pourrait varier selon votre situation professionnelle ou familiale. Il faudra ainsi mettre à la disposition de l’établissement en question :

  • Une copie certifiée de votre carte d’identité nationale
  • Un justificatif de résidence de moins de 90 jours
  • Une lettre de demande d’ouverture de compte

Si vous êtes déjà actif sur le plan professionnel, il vous sera demandé des justificatifs de revenus. Il peut s’agir de fiches de paie, de contrat et de facture de la part d’un client, ou autre justificatif prouvant que vous êtes un travailleur. Si, par contre, vous êtes encore à l’université, l’établissement vous demandera votre carte d’étudiant. Dans tous les cas, vous devrez toujours fournir vos trois derniers relevés de compte bancaire pour vérifier la régularité de vos entrées d’argent.

Pour le cas des mineurs, il appartient aux parents de parrainer le dossier. Le futur titulaire du compte devra alors fournir un livret de famille, avec une copie de la carte d’identité des parents, et un certificat de résidence de ces derniers.

Versez le montant minimum de dépôt

L’ouverture de ce type de compte bancaire ne requiert aucuns frais, mais il est nécessaire que vous assuriez le dépôt de la somme minimale exigée dès que votre dossier est accepté. Ce montant peut varier selon les établissements bancaires, mais il peut aller de 150 euros à plus de 1 000 euros. Notez toutefois que certaines institutions bancaires ou d’épargne peuvent exiger que quelqu’un se porte caution pour vous, dans le cas où vous pensez ne pas être en mesure de verser la somme minimale requise. Mais pour être recevable, ce garant, tout comme vous, doit être titulaire d’un compte courant domicilié sur le territoire français.

Plan du site