Assurance vie et transmission du patrimoine

Publié le : 06 mars 20173 mins de lecture

Les avantages de souscrire un contrat d’assurance-vie à votre nom sont nombreux. Grâce à cela vous arrivez à développer continuellement votre capital, préparer vous-même votre retraite et transmettre votre capital dans le cadre d’un régime fiscal privilégié.

Qu’est-ce qu’une assurance vie ?

Comme indique son nom, une assurance vie est une assurance qui garantit le versement d’un capital ou d’une allocation à un ou plusieurs bénéficiaires désignés dans le contrat. Ces derniers peuvent être soit des personnes physiques soit morales.
L’assurance vie est accessible à tous et chaque personne peut ouvrir et détenir autant de contrats qu’il veut et y effectuer des versements dans le but de constituer petit à petit un capital sans souci de gestion. Cette assurance permet de satisfaire tous les besoins des épargnants et d’organiser la transmission d’un capital dans des conditions fiscales particulièrement avantageuses en matière de succession.
En cas de décès à titre d’exemple, une assurance vie pourrait aider financièrement vos enfants et les mettre en abri, anticiper le paiement des frais d’obsèques ou encore protéger votre conjoint suite à votre décès.

Comment transmettre un capital en cas de décès ?

Protéger ce qu’on possède de plus cher et assurer l’avenir de nos enfants est la préoccupation de chacun d’entre nous. Pour cela vous n’avez qu’à ouvrir un contrat d’assurance vie à n’importe quel âge de votre vie, y effectuer des versements et désigner vos enfants et petits-enfants comme bénéficiaires. En cas de vie, le souscripteur du contrat reste le propriétaire de cette épargne et le bénéficiaire n’en disposera qu’une fois ce souscripteur décédé. Ce dernier peut encore choisir les conditions de cette transmission, entre recevoir l’argent sous forme de rente éducation ou qu’il soit versé avant un âge prédéterminé.

———————————–
Pour en savoir plus cliquez ici

Plan du site